Cafetière & machine à expresso

Boire un café est toujours un petit cérémonial. Prendre son temps pour le préparer, le servir dans de belles tasses lorsqu'on le boit avec des amis. Bref, cela fait partie des routines agréables du quotidien. Il y a encore quelques décennies, un café s'élaborait dans des cafetières d'antan, on mettait le grain moulu dans un récipient en faïence et on versait l'eau frémissante dessus mais aujourd'hui toute une technologie s'est déployée pour offrir aux consommateurs des appareils automatisés permettant de préparer d'excellents expressos. Que cela soit une machine à dosettes souples, à capsules, à porte-filtre ou à broyeur à grains, chacune offre, selon l'usage de chacun, la certitude de boire un expresso qui vous convient. Faisons le tour de la question.

2 résultats affichés

Les cafetières à expresso, des bijoux de technologie

Elles ont été conçues pour offrir aux consommateurs une facilité d’usage, une automatisation de préparation et la possibilité de choisir le type de café que l’on souhaite boire. Ainsi il existe de nombreux modèles différents, cafetières à capsules, les cafetières à dosettes, les cafetières à percolateur, les cafetières à broyeur à grains.

Les cafetières à capsules

Elles fonctionnent avec des capsules de café prédosé avec un choix possible de types de café particulier mais aussi avec des préparations, cappuccinos, café latte. Ces capsules vendues dans le commerce peuvent aussi permettre de préparer des chocolats ou des thés et infusions. C’est la simplicité de leur utilisation avec une machine automatisée qui a suscité leur grand succès auprès des consommateurs. De plus, l’entretien de ces appareils à expresso est très facile, avec une robustesse garantie.

La cafetière à percolateur

Inspirée des machines à expresso qui trônent dans les bars, la cafetière à percolateur possède un système de chauffage de l’eau portée à haute pression. Cela permet de préparer d’authentiques expressos avec une mousse appréciée des connaisseurs. Ces appareils à expresso utilisent du café moulu que l’on dépose dans un réceptacle qui sera soumis à l’eau chaude à haute pression d’environ 15 bars mais certains modèles permettent l’usage de dosettes. De plus, il est possible d’utiliser la vapeur produite grâce à une buse pour d’autres préparations ou des boissons lactées. A noter que ce type de machine nécessite un entretien régulier afin d’éviter que les conduits et la buse de vapeur se bouchent.

La cafetière à broyeur

Désigné aussi sous les noms de cafetière full auto, expresso broyeur ou robot café, cet appareil à broyeur permet d’utiliser directement du café en grains pour réaliser des expressos. C’est une version plus élaborée de la machine à percolateur. Son intérêt est sa facilité d’usage. En effet, il suffit de verser des grains dans le bac à grain intégré et, en pressant une touche, le broyeur va moudre du café en quantité suffisante et le percolateur se met en fonction pour remplir la tasse posée dessous, avec du café fraîchement moulu. L’un des grands avantages d’un appareil à broyeur est de ne pas dépendre de la disponibilité de dosettes puisqu’un seul paquet de grains de café, avec la multitude de choix possibles quand on l’achète, suffit pour réaliser de nombreux cafés. En outre, un appareil à broyeur produit moins de mare que les autres cafetières.

Les critères de choix

Lorsqu’il s’agit d’acheter la machine qui va correspondre au mieux à ses besoins., on est toujours désappointé, eu égard le nombre et types de modèles disponibles. Il va donc falloir faire un choix en fonction de différents critères :

Lorsqu’il s’agit d’acheter la machine qui va correspondre au mieux à ses besoins., on est toujours désappointé, eu égard le nombre et types de modèles disponibles. Il va donc falloir faire un choix en fonction de différents critères :

  • Ses dimensions et son poids.
    Une cafetière va devoir s’intégrer dans une cuisine à un endroit où elle sera toujours disponible. Il est donc nécessaire de visualiser cet espace pour acheter un appareil qui l’occupera sans l’encombrer. C’est sur ce critère que sa taille et son poids, qui pourra dépendre de sa capacité et des options d’utilisation, seront choisis.
  • Sa capacité.
    Cela va dépendre des habitudes de consommation et du nombre de personnes buvant habituellement du café. Un célibataire aura besoin d’un appareil à petite capacité, pour un couple ou une famille, il sera préférable d’acquérir une machine à grande capacité dotée d’un double bec permettant de faire couler deux expressos en même temps.
  • La vitesse d’écoulement.
    Pour les amateurs pressés, c’est un critère à ne pas négliger ! Généralement il faut compter en moyenne une trentaine de secondes pour remplir une tasse après avoir actionné le bouton qui va déclencher le processus mais cela peut varier selon les modèles, de 20 secondes à une minute. La vitesse de réalisation d’un expresso peut être indiquée sur le conditionnement de la machine.
  • Facilité de prise en main.
    Cela paraît à priori secondaire mais il est important, compte tenu de la fréquence de son utilisation, que la machine possède une ergonomie pratique. Manipulation de ses différents organes, visibilité de ses boutons, facilité de son entretien, etc., il est utile de passer en revue ces paramètres avant de l’acheter.
  • Le design.
    C’est une question d’esthétique, selon les inclinaisons de chacun, mais aussi de cohérence avec le style de la cuisine où la cafetière va trôner. Il existe sur le marché toutes sortes de machines, rétro, moderne, couleurs multiples, etc. De ce point de vue, il ne faut pas hésiter à se faire plaisir.
  • Le prix d’achat.
    Critère pouvant être discriminant selon la disponibilité du porte-monnaie, il faut l’apprécier aussi selon l’usage. Les cafetières avec un broyeur intégré seront plus chères que celles à dosettes mais on économisera sur leur achat. Pour les modèles très économiques, il faudra estimer leur durée d’obsolescence. Concrètement, le budget d’achat peut varier, pour une machine à dosettes, de moins de 100 euros à plus de 500 euros pour les appareils à broyeur dotés d’options avec des éléments en céramique et selon la capacité de production. A noter que certaines machines, très élaborées avec broyeur, quasiment professionnelles, peuvent dépasser un montant de 1000 euros.

Les fonctions optionnelles

Comme pour l’achat d’une voiture, de nombreuses options sont proposées pour un même type de machine, ou pour des cafetières différentes ce qui peut augmenter le prix d’achat.

  • Le réservoir fixe ou amovible.
    Certains appareils disposent d’un réservoir d’eau fixe, ce qui signifie qu’il est solidaire de l’appareil. Un réservoir fixe a des inconvénients, Le remplir d’eau peut être une manœuvre compliquée, ainsi que son entretien, le laver de temps à autre. C’est pourquoi il faut privilégier une machine disposant d’un réservoir amovible.
  • L’arrêt automatique.
    Cette fonction permet un arrêt automatique de l’écoulement d’un expresso dans une tasse dès que celle-ci est remplie. Cela évite de devoir surveiller cet écoulement pour éviter un débordement.
  • Le double bec verseur.
    Déjà évoquée, cette option qui équipe les appareils d’une gamme intermédiaire ou supérieure permet de remplir deux tasses d’expresso en même temps, ce qui fait gagner du temps.
  • Le thermobloc.
    C’est un système de serpentin qui permet d’accélérer le chauffage de l’eau, différent des autres techniques de chauffe. Cela permet une montée en température beaucoup plus rapide et donc fait gagner du temps pour obtenir un expresso.
  • La buse vapeur.
    Très utile pour utiliser la vapeur produite si l’on souhaite, par exemple, préparer d’autres boissons que le café, chauffer une carafe à lait ou obtenir de la mousse de lait.
  • L’éjection du marc.
    Cela peut être une corvée lorsque l’on utilise des appareils à broyeur. Cette option permet de récupérer ce marc automatiquement sans se salir les mains. En outre, l’entretien de cette machine à broyeur en est facilité.
  • Le sélecteur d’intensité.
    Important de pouvoir moduler la force, l’intensité de la boisson, selon le goût du consommateur… Certaines machines le permettent.
  • Le double réservoir à grains.
    Deux réservoirs à grains pour les appareils à broyeur offrent la possibilité de produire des cafés d’origine distincte avec des arômes spécifiques. A privilégier pour les vrais connaisseurs.
  • Le repose-tasse ajustable.
    Cette option permet de ne pas être gêné dans la phase de préparation par les dimensions différentes de tasses, certaines pouvant être très basses, d’autres plus hautes. C’est un système de rehaussement pour que n’importe quelle tasse soit au bon niveau pour la sortie de la boisson.

L’entretien

Comme pour tous les appareils électroménagers, l’entretien est primordial si l’on souhaite leur assurer une bonne longévité. Pour ces machines, quelques habitudes de bon sens à prendre :

  • L’eau filtrée.
    Eviter d’utiliser une eau riche en calcaire, cela réduira l’entartrage de l’appareil qui, à terme, bouchera les conduits et les buses. Certains appareils posent des options de filtrage automatique ou de détartrage.
  • Nettoyage régulier.
    C’est une routine à avoir. Un nettoyage régulier avec du liquide vaisselle des éléments amovibles de l’appareil, le bac d’égouttage, le réceptacle à capsules, le plateau récolte-gouttes, évitera l’encrassement et l’apparition possible de moisissure.

Faire le bon choix

Un appareil va vous accompagner durant des années, c’est donc un choix qui n’est pas anodin ! C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à demander conseil et prendre toutes les informations nécessaires auprès de professionnels avisés avant d’effectuer l’achat. C’est notre raison d’être et nous sommes disponibles pour répondre à vos interrogations.