Le café Santos du Brésil

Information café

Intensité 3

Teneur en caféine 1,17%


Comment ne pas parler du Brésil quand on est torréfacteur artisanal ? Ce pays a une part énorme dans la production mondiale et dans notre propre production…


À partir de : 4,20

Effacer

Attention, vous avez désactivé Javascript sur votre navigateur, le site risque de ne pas bien fonctionner
UGS : ND Catégories : , Étiquette :

Comment ne pas parler du Brésil quand on est torréfacteur artisanal ? Ce pays a une part énorme dans la production mondiale et dans notre propre production...

Le Brésil, le poids lourd du café

Le Brésil est le premier producteur mondial de café vert, il paraissait impossible de faire l’impasse. Depuis plus d’un siècle le grain brésilien inonde la consommation européenne et nord-américaine. Le café et le Brésil ont une histoire commune depuis le XVIIIème siècle.

 

Le café pour le Brésil

La culture de notre grain préféré recouvre 30000 Km2 des terres brésiliennes. Très tôt les brésiliens ont saisi que cette culture pouvait leur apporter des revenus substantiels. Au début du XXe siècle les trois quarts des grains consommés dans le monde viennent du Brésil c’est la raison pour laquelle le marché international est alors régulé par la culture caféicole carioca ! Les caféiers poussent à une altitude moins élevée que chez les autres pays producteurs. L’or noir recouvrent des étendues immenses  dans l’Est du pays. Rio de Janeiro a vu les premières pousses cultivées et les caféiers arabica occupent aujourd’hui toutes les zones Sud. Pour vous donner une idée du volume de grain produit au pays du football, le café Brésilien représente plus de 30% de la production mondiale, et le Vietnam qui est le deuxième plus gros producteur est loin derrière avec moins de 15% de la production mondiale…

 

Le port de Santos

Le Brésil est un pays immense avec des climats différents sur ses nombreuses régions. La forêt Amazonienne, les milliers de Kilomètre de côtes, les terres arides ou fertiles constituent une richesse géographique incomparable. Cet atout naturel est la principale force pour de l’agriculture Brésilienne. Il suffisait alors d’aménager une infrastructure pour faciliter le commerce du grain vers les pays qui consomment le plus de café. São Paulo et toute la région Pauliste deviennent au milieu du XIXème siècle les moteurs de la production et du commerce du café au Brésil. Cette région au Sud de Rio développe son infrastructure dans le but de faire progresser ses ventes. On construit un réseau ferré en pleine montagne qui permet d’acheminer le café vers le port de Santos ce qui entraîne une nette envolée des exportations.

Le Commerce du Café

Aujourd’hui le Brésil est mondialement connu et réputé dans de nombreux secteurs agricoles comme la production de sucre, d’orange à jus, de soja et bien évidemment de café. Le port de Sao paulo est le plus grand port caféier du monde en général et pour l’arabica en particulier.

 

Les torréfacteurs et le Santos

L’arrivée du grain du Brésil chez les Torréfacteurs Normands était une évidence, une base dans notre sélection. Bien avant Le Moka d’Ethiopie, le Santos a été le premier grain à être proposé en café de spécialité avant la multiplication des cafés pure origine 100% Arabica.

 

Un café populaire

Depuis le premier jour de notre belle aventure le café du Brésil est le grain que nous avons le plus torréfié. En effet il est présent dans notre Mélange Maison et il est disponible en pure origine. Ce café a l’avantage d’avoir un prix abordable. Il est surtout doux et peu parfumé ce qui plaît énormément aux buveurs occasionnels ou aux adeptes des allongés. Pour votre petit café au lait du matin, le Santos est également idéal. Sa douceur se mélange bien avec du lait et même avec le sucre c’est pourquoi ce café  s’adapte à la consommation de chacun.

 

Le Brésil dans vos tasses

Depuis très longtemps en France nous consommons du café Santos. Nos grands-parents et les anciens artisans Torréfacteurs ne juraient que par cette tasse fine et douce. Cet Arabica consommé pur était beaucoup plus qualitatif que les mélanges contenant du Robusta que l’on trouvait partout dans les bars ou dans les rayons des épiceries il y a encore quelques années. Aujourd’hui le Brésil reste une référence dans l’univers de la torréfaction. Un grand nombre de nos habitués retrouve dans ce grain un goût perdu. Il faut  reconnaître que partout en France nous expédions des colis contenant du café brésilien !