Cafetières à piston

Également connue sous l’appellation de « French press » ou « coffee press », la meilleure cafetière à piston occupe une place importante dans la culture du café. Facile à utiliser, elle permet d’obtenir un café avec beaucoup de corps, et surtout, agréablement aromatisée, étant donné que l’eau et la mouture de café se mélangent librement, pour une infusion optimale. Voici donc quelques points importants à retenir sur cet équipement de cuisine qui continue de faire des adeptes à travers le monde.

2 résultats affichés

Des origines italiennes… et françaises de la meilleure cafetière à piston

Les origines de la meilleure cafetière à piston sont assez floues. La création de la meilleure version moderne du dispositif commercialisée sur le marché revient au milanais Attilio Calimani qui a déposé un brevet en 1929. Même si le dessin et la conception ainsi que la paternité de l’appareil lui ont été attribués, il s’avère toutefois qu’un brevet portant sur un dispositif similaire a déjà été déposé 5 ans auparavant par le français Marcel-Pierre Paquet.

Malgré les origines italiennes de l’appareil à café, le dispositif est surnommé « French press » outre-Atlantique. Le choix de cette appellation est assez simple. La France réalise une grande majorité de la production d’appareil à café à piston. En 1959, après avoir apporté une série de modifications et déposé un autre brevet en 1958, Faliero Bondanini décide de se lancer dans la fabrication d’appareil à café à piston en France.

Aujourd’hui, et ce, depuis déjà plusieurs années, malgré la « rivalité » entre les Français et les Italiens sur les origines exactes de la cafetière, la marque danoise Bodum est devenue la référence mondiale en matière de meilleure cafetière à piston.

Bien choisir la meilleure cafetière à piston : le guide ultime

Découvrez notre guide pour vous aider dans votre choix.

Le nombre de tasses

Avant de procéder à l’achat de votre appareil à café, vous devez prendre le temps de déterminer le nombre de tasses dont vous avez besoin pour une préparation. Votre choix dépendra notamment du nombre de personnes qui composent votre foyer, notamment celles qui consomment régulièrement du café, de votre fréquence de consommation ainsi que vos habitudes de consommation. Il faut savoir qu’une tasse de café provenant de cet appareil à café est d’environ 12 cl. Un modèle 4 tasses présentera alors une contenance de 50 cl.

Le design

Le design est également déterminant dans le choix de votre appareil. Ce critère porte surtout sur le « look » de votre appareil. Aujourd’hui, le choix est particulièrement vaste. Étant donné que le design ne présente aucun impact sur la qualité de votre café, alors n’hésitez surtout pas à vous faire plaisir. Si vous appréciez le design plutôt classique, alors le modèle emblématique Bodum Chambord sera parfait. En revanche, si vous êtes à la recherche d’une version colorée, alors la Bodum Caffettiera répondra à vos attentes. Il faut savoir que cet appareil est relativement petit. Elle ne prend pas beaucoup de place, et vous pourrez même l’utiliser en tant qu’objet décoratif.

Le matériau du pichet

Le matériau de fabrication du pichet est aussi un critère de choix qu’il ne faut surtout pas négliger. Aujourd’hui, une grande majorité des meilleures cafetières à pistons disponibles sur le marché sont en verre. Il s’agit plus précisément du verre borosilicate connu pour sa résistance au changement de température. Pour ce premier modèle, l’armature est conçue en métal, c’est-à-dire en acier inoxydable. La poignée et le couvercle sont quant à eux fabriqués en matériau plastique ABS résistant et de haute qualité. L’appareil à café à piston en verre se retrouve dans la cuisine des plus grands amateurs de café. Elle est particulièrement appréciée pour sa simplicité et son look épuré.

Les meilleures cafetières en inox font de plus en plus d’adeptes. Le dispositif se présente avec un pichet en acier inoxydable double paroi offrant des vertus isothermes exceptionnelles qui passe au lave-vaisselle. Grâce à ce dispositif, vous garderez votre café bien au chaud pendant un certain temps. À noter toutefois qu’il n’est pas conseillé de prolonger l’infusion de ce type de boisson, au risque de le rendre amer et désagréable au moment de la dégustation.

Les cafetières en plastique ont la réputation d’être beaucoup plus solides et résistantes que les modèles en verre. Il s’agit entre autres de la version qui convient le plus aux nomades qui prévoient de se déplacer régulièrement avec leur cafetière.

La préparation du café avec la meilleure cafetière à piston ?

Comment bien préparer votre café ? On vous le dit tout de suite.

Fonctionnement

Les appareils à café French press sont faciles à utiliser :

  • Remplir la verseuse avec de l’eau chaude, et de la vider complètement, afin d’éviter tout choc thermique lorsque vous verserez de l’eau chaude lors de la préparation,
  • Verser la quantité de café moulu nécessaire au fond du réservoir, en comptant en moyenne entre 7 à 10 grammes par tasse, soit l’équivalent d’une cuillère à soupe bombée,
  • Ajouter de l’eau frémissante dont la température est comprise entre 85 et 92°C, car la chaleur beaucoup trop élevée de l’eau bouillante risque d’altérer la saveur de votre boisson,
  • Installer le couvercle, en veillant à ce que le piston reste en position haute,
  • Prévoir un temps d’infusion de 3 à 7 minutes en fonction de la finesse de la mouture obtenue grâce aux moulins à café,
  • Abaisser lentement le piston jusqu’au fond du réservoir.

Est-il possible de préparer une quantité de café plus faible que prévu sur la machine à café ?

Contrairement à ce que l’on pense, il est tout à fait possible de préparer une quantité de café plus faible que la contenance maximale de la meilleure cafetière à piston facile à nettoyer. À titre d’exemple, vous pouvez parfaitement préparer 2 tasses de café sur une cafetière 4 tasses. Évitez en revanche de vous lancer dans la préparation d’une quantité beaucoup trop faible, comme une seule et unique tasse sur un modèle de 1 litre. Dans ce cas, le filtre ne sera pas en mesure de descendre assez bas, et de tasser correctement le marc de café.