Le Cuba Serrano

Information café

Intensité 5

Teneur en caféine 1,37%


En route pour un voyage sur une île mythique qui s’est construit au XXe siècle autour de “sa Révolution”. Les cubains ont beaucoup réfléchi à la meilleure manière de profiter de la richesse de leur patrimoine naturel.


À partir de : 3,70

Effacer

Attention, vous avez désactivé Javascript sur votre navigateur, le site risque de ne pas bien fonctionner
UGS : ND Catégories : , , Étiquette :

En route pour un voyage sur une île mythique qui s’est construit au XXe siècle autour de “sa Révolution”. Les cubains ont beaucoup réfléchi à la meilleure manière de profiter de la richesse de leur patrimoine naturel.

Le café sur l’Île de Fidel

A Cuba, les habitants sont fiers et aiment cultiver leurs terres et principalement leurs caféiers. On a coutume d’entendre le temps s’arrête quand les cubains boivent leur café. Cette île située au nord de la Jamaïque dispose d’un sol propice à la culture du grain.

 

Cuba et ses caféiculteurs

La Sierra Maestra est un massif montagneux qui a été un lieu de combats pendant les épisodes de guérilla. La majorité de la culture du café est produite dans cette région du Sud de l’Île. C’est à la fin du XVIIIe siècle que l’exportation du café prend son envol. Les français et les espagnols ont amené la plante sur l’Île et ils ont trouvé une terre fertile pour les caféiers. Si Cuba cultive du Robusta et de l’Arabica elle a très tôt fait le choix d’une méthode naturelle pour travailler sa terre. C’est aussi le point positif de l’embargo que le pays de Castro a subi, les importations sont devenues impossibles.

Des jardiniers à Cuba

Ainsi les agriculteurs Cubains ont été obligé de s’adapter. A la chute de l’empire soviétique il a fallu des trésors d’imagination pour remplacer les engrais chimiques venus de l’ex-URSS et les agriculteurs ont été les précurseurs dans la permaculture et l’agriculture biologique. Tous les jardiniers amateurs ou les férus de la culture bio savent que Cuba est de nos jours à la pointe de ce secteur.

 

L’expresso Cubain

Il existe depuis longtemps des rituels autour de la consommation du café. En effet, les Cubains ont pris de bonnes habitudes avec l’arrivée de l’immigration Italienne. L’expresso bu à Cuba a toutefois une différence notable de son ancêtre italien, les cubains adorent ajouter du sucre directement dans le porte filtre ! Ce procédé permet au sucre de fondre lors de l’extraction et rend la boisson plus fine et plus douce. Il existe plusieurs variantes en fonction des goûts. le Cortadito est l’équivalent de notre petit crème servi sans sucre, le Colada est une option à emporter contenant trois expressos qui se déguste souvent sur le lieu de travail des ouvriers.

 

Le Cuba et nous

L’arrivée de notre grain cubain a été une révolution chez nous. Pour la 1ere fois nous avons choisi un grain original avec la volonté de le faire découvrir à tout le monde.

 

Notre Serrano

Le café Cubain a été le premier que nous avons réellement choisi. Quand nous avons lancé notre entreprise de torréfaction il nous a d’abord fallu commencé par une sélection de grains venus de grands pays producteurs. C’est pourquoi torréfier du Serrano était vraiment une volonté de notre part. En outre il nous a paru évident que nous devions encourager la vertueuse culture caféicole Cubaine. dès le démarrage de notre activité nous avons cherché à donner du sens à notre gamme. Quand on décide de devenir torréfacteur artisanal il est important de soutenir les méthodes les plus respectueuses de la nature.

 

Un café pour tous

En plus de l’éthique qui anime la culture du café Cubain son goût est vraiment spécial. Vous allez certainement sourire en apprenant que cette tasse a des parfums de tabac blond. Certains amateurs distinguerons des notes de pains grillés dans ce café équilibré. En bref son corps, ni trop puissant ni trop léger, lui permet de plaire au plus grand nombre. Si vous aimez votre cafetière italienne, rendez lui service et faites la fonctionner avec notre Cuba Serrano vous ne le regretterez pas !