Tout savoir sur l’origine du café !

01.09.2022 -

Cela fait 4 siècles que le café est arrivé en Europe. C’est une boisson à la popularité mondiale, appréciée de tous pour ses propriétés énergisantes et ses saveurs envoûtantes. 

Nul doute qu’il a bel est bien sa place dans notre quotidien ! Pourtant, dans son histoire, il a souvent été au cœur de polémiques, d’interdictions et parfois même de révoltes. Aussi bien en France qu’à travers le monde.

Savez-vous comment ces grains, aussi nommés « cerises d’Éthiopie », se sont répandues dans le monde jusqu’à en devenir un des produits les plus consommés ? Découvrez sa folle histoire !

De sa découverte à votre tasse 

Le café, de l’Arabe qahwa, est le fruit du caféier, un arbuste qui provient des régions tropicales. Les variétés de cafés les plus connues, utilisées pour la conception de cette boisson chaude sont : le Coffea arabica et le Coffea canephorasoit l’arabica et le robusta !

De nos jours, la culture des cerises de café s’est développée dans de nombreux pays au climat tropical : en l’Amérique, en l’Afrique, et en l’Asie. 

Quant à l’histoire de son origine, elle émanerait d’une légende populaire d’Éthiopie.

Découverte du café : entre légende et réalité 

La légende raconte que ce serait un berger d’Abyssinie (actuelle éthiopie) qui aurait fait la découverte du café. Il remarqua que ses chèvres étaient plus agitées que d’habitude après avoir ingéré les petits fruits d’un arbuste. Il décida alors d’en consommer et nota les effets énergisants de ceux-ci. Ce n’était autre que la caféine. Ravi de sa découverte, le petit berger la partagea avec la communauté soufie des environs. Ces derniers, conquis par ces fruits, en firent une décoction dans l’eau chaude. Ils furent à leur tour conquis par les saveurs de cette boisson jusqu’alors inconnue, et apprécièrent les effets énergisants de celle-ci. Elle leur permettait de ne pas s’endormir durant leur prière.

Malgré cette belle légende, la science reste plus terre à terre sur les faits et les origines de celui-ci. D’après une étude biologique, le caféier arabica trouverait bien son origine en Éthiopie mais il serait en réalité consommé depuis la préhistoire ! Par les ancêtres mêmes du peuple d’Abyssinie. 

Quant à l’origine de la première trace écrite à propos de ces vertus, elle sera découverte dans un ouvrage médical datant du 9ème siècle. Il sera repris par Avicenne, médecin et philosophe perse ou il décrira ses effets énergisants sur l’organisme et plus particulièrement sur le système digestif.

Au cours des siècles suivants, il traversa les pays d’Orient grâce aux pèlerins musulmans allant vers La Mecque. Ils emportèrent avec eux ces précieuses graines d’origine éthiopienne, ce qui permit leurs propagations vers le Yémen et le reste du monde arabe. Ces événements rendirent cette boisson de plus en plus populaire. 

Les premières cultures  

Les premières cultures de café ont vu le jour au Yémen, à l’époque de Soliman le Magnifique, sultan de l’Empire Ottoman. Ainsi, le peuple ottoman commença la production de café et la torréfaction des grains.

Au-fil des conquêtes du Sultan, ces petites graines commencèrent à se répandre dans différents pays, au-delà des frontières de l’Éthiopie et du Yémen. Il arriva en Égypte, en Afrique du Nord, en Syrie et en Turquie. De nombreuses « maisons de café » ouvrirent au Caire et devinrent des lieux de convivialité populaire. Les gens aimaient s’y rejoindre pour échanger des idées avec toutes catégories sociales confondues, autour d’une boisson chaude. 

On pourrait croire que cette boisson aux multiples origines s’est imposée comme étant incontournable. Pourtant, elle aura été le fruit de grandes controverses et remises en question dans de nombreux pays.

Une boisson controversée

Au 16ème siècle, après l’arrivée du café en Égypte et dans la région autour de La Mecque, un dirigeant remet en question le droit d’en consommer. C’est une première historique. Celui-ci pense que cette boisson irait à l’encontre de loi présente dans le Coran, disant que toutes substances enivrantes étaient interdites. 

C’est un Sultan du Caire qui leva l’interdiction avec des arguments médicaux, affirmant que la boisson respectait les lois édictées par leur Dieu. 

Un épisode identique se produira par la suite en Syrie. En effet, les autorités des lois religieuses redoutaient la naissance de bulles de contestations, soulevés par les penseurs de l’époque. Il arrivait que dans ces endroits dédiés à la dégustation de cette boisson chaude, on échangeât sur des remises en question du pouvoir établi.

Les grains de café représentaient donc une menace pour les autorités, y voyant la possibilité que l’ordre religieux en place ne soit plus respecté.

L’importation du café dans le monde

Le café a été introduit au 17ème siècle en Europe, par des commerçants d’origine italienne, spécialisés dans le commercer d’épices entre l’Orient et l’Europe.

Ce n’est que quelques années plus tard que la boisson commença à se répandre dans le pays. D’abord chez les moines, puis les commerçants pour finir par le peuple. 

Là encore, la boisson fait parler d’elle, provoquant de nouvelles controverses. Alors que de nos jours, consommer du café fait partie de notre quotidien.

L’arrivée du café en Europe

L’arrivée de caféier en Italie fit réagir l’entourage du pape de l’époque, Clément VIII. On lui conseilla d’interdire cette boisson, la déclarant d’infidèle. Comme son origine provenait de pays musulmans, les cardinaux y voyaient d’un mauvais œil le fait qu’elle soit introduite de l’autre côté de la Méditerranée.

Mais ce dernier ne fit rien, car après y avoir goûté, il déclara qu’il serait dommage de laisser le plaisir de cette boisson qu’aux infidèles.

En parallèle, au milieu du 17ème siècle, des espaces dédiés à la consommation de cette boisson commencèrent à ouvrir en Angleterre. Il ne faudra pas plus d’un an pour que le roi Charles II oblige la fermeture de ceux-ci.  

Face au mécontentement du peuple, l’interdiction sera rapidement levée et 50 ans plus tard, près de 2000 cafés ouvrirent en Angleterre

En France, c’est à Marseille qu’il fut introduit. Il sera rapidement popularisé, à tel point qu’en 1671, le premier café français voit le jour dans la cité phocéenne. 

Ce n’est qu’en 1669 que les grains torréfiés arrivèrent à Paris. Ainsi, Louis XIV put gouter le breuvage et fut à son tour conquit par ses saveurs envoûtantes.

Par la suite, des caféiers ont été introduit en France, permettant au pays d’être autonome sur sa production. Il se fera de même en Guadeloupe et en Martinique.

Entre-temps, l’Allemagne et l’Autriche ont-elles aussi succombé au plaisir de cette boisson chaude. 

L’importation du café en Amérique 

Le café atteignit l’Amérique du Nord en 1689. À l’époque, elle est largement peuplée d’immigrants anglais adeptes du thé, dont le pays en fit rapidement une boisson nationale.

À la suite d’un événement économique, où les stocks de thé furent coulés par les habitants nord-américains, les caféiers supplantèrent le thé. Au fil du temps, la demande européenne augmenta, obligeant l’introduction de caféiers en Amérique du Sud, au Brésil et en Colombie, afin de pouvoir y répondre.

En parallèle, ils seront aussi implantés en Inde, colonie britannique, pour assurer la consommation de l’Angleterre. Malheureusement, des maladies attaquèrent les plantations et toutes furent perdues et remplacées par du thé.

De nos jours, la production de caféier trouve son origine dans des pays ayant la latitude idéale à sa culture. On parle de « la ceinture du café » qui englobe l’Amérique centrale (Mexique, Guatemala, Nicaragua, Honduras…) et l’Amérique du Sud (Colombie, Brésil, Équateur…). On en trouve aussi en Afrique et en Asie.

C’est ainsi que le café, tel qu’on le connaît aujourd’hui, arriva dans nos tasses !

Vous êtes conquis par son histoire et souhaitez déguster une bonne tasse de café ? Les Torréfacteurs Français somment ravis de vous faire découvrir notre large gamme de cafés d’origines mondiales. 

Découvrez notre gamme en provenance d’Amérique Centrale, bio et équitable tel que :

Mais aussi ceux d’Amérique du Sud avec nos grains provenant de Colombie et du Brésil.

Tous nos produits sont torréfiés de façon artisanale pour conserver leurs arômes que vous aimez tant.